LVM

Installation de LVM

root@Machine:/$ sudo apt-get update && sudo apt-get install lvm2

Utilisation de LVM

permet une flexibilité et une stabilité pour la gestion du stockage. Cependant, sans un Raid (logiciel ou physique), lvm n'offre pas de tolérance aux pannes.

  • PVCREATE -> permet d'ajouter un disque physique (ou mdadm) à lVM.
  • VGCREATE -> permet de créer un groupe de volume.
  • LVCREATE -> permet de créer un volume logique.
root@Machine:/$ pvcreate /dev/raid5
root@Machine:/$ vgcreate vg_ex_raid5 /dev/md0

root@Machine:/$ lvcreate -L20G -n lv_datas vg_ex_raid5
ou
root@Machine:/$ lvcreate -l90%VG -n lv_datas vg_ex_raid5
  • -L -> spécifie la taille avec une valeur fixe.
  • -l -> spécifie la taille en pourcentage d'espace restant.

Formater le disque en EXT4

root@Machine:/$ mkfs.ext4 /dev/vg_ex_raid5/lv_datas

Monter le disque manuellement

root@Machine:/$ sudo mount /dev/vg_ex_raid5/lv_datas /mnt

Afficher l'informations de LVM

  • pvs => Affiche les disques physiques.
  • vgs => Affiche les groupes de disque.
  • lvs => Affiche les volumes logiques.

Redimensionner un disque logique

Au préalable, le groupe doit avoir assez d'espace.
Le disque logique lv_datas va passer de 20G à 25G.
Il est recommandé d'agrandir l'espace disponible, mais pas l'inverse.

root@Machine:/$ lvextend -L25G /dev/vg_ex_raid5/lv_datas

 Étendre un système de fichier (filesystem) ext 2/3/4

Pour utiliser l'espace qui a été ajouté à lv_datas on doit redimensionner le filesystem.

root@Machine:/$ resize2fs /dev/vg_ex_raid5/lv_datas

 Ajouter un disque physique à un groupe existant

Dans cette exemple, au préalable un raid 5 nommé md1 existe.

Maintenant, le groupe vg_ex_raid5 possède 2 raids, md0 et md1.

root@Machine:/$ vgextend vg_ex_raid5 /dev/md1

 

Laisser un commentaire